Haïti | Société: A l’occasion de la journée spéciale du 3 Avril, Marc-Antoine Jean-Pierre s’adresse aux femmes haïtiennes.

Marc-Antoine Jean-Pierre est un jeune leader haïtien, dévoué à la cause de son pays. C’est un homme de grande culture, qui croit que tout peut changer, et de fait tout changera, il suffit de nous y mettre tous, sans hypocrisie aucune, ni demie-mesure. Il est d’ailleurs l’auteur de ce fameux ouvrage en quatre tomes LE PLAN DE LA NOUVELLE HAÏTI, portant le projet d’une nouvelle République, une nouvelle société haïtienne pour un lendemain prospère et glorieux. Et c’est ce projet qu’adopte la Plateforme Politique Nouvelle Haïti dont il est le fondateur.

En la date du 3 avril, consacrée Journée Nationale de la Femme haïtienne, il s’est adressé à la gente féminine haïtienne, pour insuffler tout ce qu’il y a d’espoir, et de courage.

Étienne De Saint-Exil


« Chères mères, chères soeurs, chères filles, chères concitoyennes…

Aujourd’hui, samedi 3 Avril 2021, étant la veille pascale dans la tradition chrétienne, ramène aussi la célébration de la journée Nationale de la femme haïtienne. Voilà une manière restreinte, mais significative, de fêter nos valeureuses, nos combattantes qui se donnent au quotidien corps et âme à des prérogatives accablantes. Oui, une manière restreinte en ce sens que la femme haïtienne est un être trop essentiel dans notre société pour être fêtée rien qu’une journée; et significative puisque j’ose croire qu’on a créé cette Journée Nationale par amour, en témoignage de profond respect et reconnaissance à nos héroïnes de toutes les couches, de toutes les sphères sociales, économiques, géographiques, professionnelles, et j’en passe.

Par ailleurs, immense est la déception de voir combien nos précieuses reines sont mal entretenues, voire ignorées quant à leur intégration dans le plan de Développement de l’État, leur incorporation dans les postes importants, leur épanouissement personnel. L’État, est-il devenu misogyne contre celles-même qui ont nourri nos dirigeants?

Mais, en cette occasion, je voudrais vous rassurer, sans ambage, que dans la Nouvelle République Haïtienne que nous construirons ensemble, ce sera avec vous (vaillantes femmes), pour une société modelée pour tous, où tout le monde sera pris en compte, sans exclusion aucune, dans la plus parfaite équité qui soit.

Ce ne sont pas des promesses, mais un devoir collectif qui prendra chair indubitablement, et sous peu, car ensemble aucune pente n’est assez raide pour être escaladée. Si promesses il en fallait, ce serait des promesses mutuelles d’engagement dans ce projet salvateur qui apportera à coup sûr, correction à ces gabegies aux détriments des femmes et des plus vulnérables que l’on connait tous.

Chères compatriotes, demain sera mieux, c’est une assurance. Car ensemble, l’impossible ne devient qu’un vulgaire mensonge!

Joyeuses Pâques!

Vive Haïti! Viv fanm ayisyèn! »

Marc-Antoine Jean-Pierre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.