Assassinat Politique ou Dialogue Républicain: 6. Que se passera- t- il le 27 juin 2021 ?

Jean André Victor, 20/04/21

J’avais prévu qu’il ne se passerait rien le 7 février 2021, en argumentant que ce qui va arriver le sera avant ou après la date fatidique. Mais, je n’avais pas vu venir la scène rocambolesque du soi-disant coup d’état contre un Président dont le mandat est expiré. Quelle surprise sera le nôtre le 27 juin 2021, le jour R ? Contrairement au 7 février 2021, il n’y aura pas de coup d’état le 27 juin 2021, date prévue pour l’organisation du référendum criminogène mis en branle par un Président de facto pour le malheur du peuple haïtien. Le référendum se fera-t- il après ?.

Crédit Photo: Miami Herald


La probabilité d’avoir un événement regrettable le Jour R est élevée parce que l’Administration a mis en circulation une bombe programmée pour exploser le jour indiqué. Dans cette ogive nucléaire, on trouve sept ingrédients institutionnels aussi dangereux les uns que les autres. Une catastrophe violette, comme on dit en science, est toujours possible en raison de la dangerosité des composantes de cette bombe enrichie de concepts radioactifs.


Le Président de facto a utilisé la force pour rester en fonction après l’expiration de son mandat. Il s’est donc mis hors la loi. Il est ensuite coupable de crime de haute trahison pour n’avoir pas respecté son serment constitutionnel. Le Chef de l’Etat est accusé également de déni de gouvernance en refusant d’assurer la stabilité des institutions républicaines, violant ainsi la disposition constitutionnelle qui lui confère ce pouvoir. Il rend la justice dysfonctionnelle et accuse le pouvoir judiciaire de nourrir l’impunité régnante qu’il ne cesse d’alimenter.

Le Gouvernement responsable solidairement de l’exécution des lois est passible, à son tour, de la Haute Cour de Justice pour n’avoir pas fait respecter la loi sur le kidnapping. Il est coupable aussi de crime financier en faisant fonctionner la planche à billets pour financer un référendum bidon au lieu d’acheter des vaccins anti-covid 19. Il a choisi, par contre. de faire appliquer une série de décrets générateurs d’instabilité politique et de violence politique, criminelle et sociale.


Pour éviter la catastrophe du 27 juin, au cas où le pouvoir de transition n’aurait pas encore pris le contrôle de l’appareil étatique, il est recommandé aux institutions de défense des droits de l’homme de mettre en place, sans délai, une Commission Justice, Réparation et Restitution. Celle-ci organisera des audiences publiques afin de permettre aux victimes des assassinats d’accuser publiquement leurs bourreaux. Ce qu’on appelle « le récit de soi » en neuroscience pourrait empêcher les Haïtiens de céder à la haine de soi au lieu de compter sur l’estime de soi.

Pourquoi le Conseil de Sécurité des Nations Unies aurait-il appuyé le projet bidon de référendum et de révision de la Constitution en pleine situation d’anarchie ? Le Secrétaire Général des Nations Unies ne viole t- il pas la Charte des Nations Unies en cachant la vérité au Conseil de Sécurité ? Etant donné que Haïti n’a ni pétrole brut ni gisement de diamant, faut-il faire appel à Raspoutine pour guérir l’hémophilie qui afflige le corps social d’Ayiti Toma ?.


Les retombées de la 4ème guerre mondiale opposant principalement les EUA, la Chine et la Russie soulèvent, entre autres, la question du positionnement d’Haïti vis-à-vis de Pékin et de Taipeh d’une part, de Caracas et de Moscou, d’autre part, vu que la Chine et la Russie ont le droit de veto au Conseil de Sécurité. L’internationalisation du phénomène haïtien de Kidnapping et la tenue du référendum bidon ne menacent-ils pas la paix et la sécurité internationales ? Qu’en pensent les Nations Unies ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.