J’accuse: 1. Référendum ou Covid 19

Jean André Victor, 27 / 4/ 21

Emile Zola (1840 – 1902), Prix Nobel de littérature, adressa une lettre au Président français, le 3 janvier 1898, sous le titre de « J’accuse », afin de prendre la défense du capitaine juif Alfred Dreyfuss, reconnu coupable de trahison. Zola accusait, à son tour, les hauts gradés de l’Armée d’obstruction à la justice et d’antisémitisme. L’affaire Dreyfuss avait divisé le peuple français en deux groupes : nationalistes, catholiques, monarchistes d’un côté ; libéraux, socialistes, républicains de l’autre. Peut-on accuser M.Jovenel Moïse de la République d’Haïti (RH) d’avoir divisé la nation, de faire obstruction à la justice et d’avoir violé son serment constitutionnel ?

Ceux qui s’intéressent à la communauté juive d’Haïti pourraient consulter le livre de Joseph Bernard Jr, « Histoire des colonies arabe et juive d’Haïti » dans lequel l’auteur a montré que la communauté juive n’a jamais réussi à s’implanter culturellement dans notre pays, contrairement à ce qui s’est passé en République Dominicaine (RD). Haïti est-elle restée sioniste ? En quoi la géopolitique peut-elle influencer la stratégie vaccinale de la RH et celle de la RD ?

Le journal Miami Herald du 9 avril 2021 avait déjà indiqué que l’Etat Haïtien cachait une certaine vérité aux Haïtiens à propos des vaccins anti-covid (voir Le Nouvelliste du 11 avril 2021). Pour soutenir son projet controversé d’isoler la RD de la RH par la construction d’un mur de prestige le long de la frontière haïtiano-dominicaine, le Président Albinader a dû faire feu de tout bois. Le journal Listin Diario du 21 avril 2021 a vite fait de noter, en parlant de la situation politique de la RH, laquelle menace celle de la RD, les propos diplomatiques de l’Amiral américain Graig Faller. D’après ce dernier, toute nation mérite d’avoir des frontières sures. Ce qui est évident, mais pris dans le contexte RH / RD, cela pourrait prêter à controverse.

La RD est toute heureuse d’annoncer que son opération de vaccination contre la Covid 19 va bon train, grâce notamment au vaccin CORONAVAC reçu de la firme chinoise SINOVAC. C’est que la RD est plus proche de la Chine que de Taïwan, contrairement à la RH qui a choisi Taïwan en lieu et place de la Chine. La RH semble être prisonnière du mécanisme COVAX tandis que la RD soutient que COVAX est un échec car les pays riches se sont accaparé des stocks disponibles. Se procurer, argent comptant, le vaccin AstraZeneca n’est pas, non plus, une chose aisée puisque les délais de livraison ne sont pas respectés, selon la RD.

Selon l’Amiral américain, Graig Faller, le Président Maduro du Venezuela s’est maintenu au pouvoir grâce à l’appui de Cuba, de la Chine et de l’Iran. Le jeu diplomatique de la RH qui a laissé tomber Maduro pour voter en faveur de Guaido a-t- il été récompensé ? Pourtant, force est de reconnaitre que la RD a gagné sur tous les tableaux, qu’il s’agisse de la bataille de l’opinion autour du mur frontalier, de la disponibilité de vaccins anti-Covid 19, de l’attractivité du pays et du leadership géopolitique de ce dernier. Toutefois, les EUA demandent à ses ressortissants d’éviter l’un et l’autre pays. Bien malin qui pourrait deviner les objectifs inavoués des american warning. Ces derniers sont-ils des armes politiques ?

J’accuse donc les autorités politiques de la RH, d’avoir bradé la souveraineté nationale, de vouloir financer un projet bidon de référendum, au lieu de se procurer des vaccins anti-covid, de
n’avoir pas élaboré, en temps opportun, un plan national de déploiement et de vaccination et d’avoir foulé aux pieds la liberté et la dignité du peuple haïtien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.